ENVOYÉ SPÉCIAL

undefined

🔵 Querelles de voisinage

Voisins bruyants, haie mal taillée, conflit avec un entrepreneur, une compagnie aérienne ou un fournisseur Internet : depuis le 1er janvier 2020, pour tous les litiges du quotidien inférieurs à 5 000 euros, il n’est plus possible d’aller directement au tribunal. Le recours à un conciliateur de justice est devenu obligatoire. Objectif : désengorger les tribunaux, où le traitement de ces affaires peut parfois prendre des années. 

Bons samaritains
À Moulins, François, retraité, tente au quotidien de renouer les fils du dialogue, avant que les situations ne dégénèrent. Claire, une des rares conciliatrices à exercer une activité professionnelle en parallèle, traite 120 dossiers par an et se déplace deux jours par mois dans les mairies et sur le terrain. 
À Perpignan, Jean-Marc souhaite également aider les gens à régler leurs problèmes sans aller au tribunal. Seulement, il souffre d’un certain manque de reconnaissance, l’État ne lui versant qu’une indemnité forfaitaire de 400 euros par an, bien loin de couvrir tous ses frais... 
Où et quand ?
Vendredi 9 octobre à 21 h 05 sur France 2

ITINÉRAIRES

undefinedUne tradition bien ancrée

Ce soir, Itinéraires nous emmène sur l’île de Rurutu pour y découvrir une tradition qui se perpétue malgré l’évolution des mœurs : le « Umu’ai » qui signifie « four traditionnel » en langue rurutu. C’est un moment d’échanges et de partage au sein de la communauté. Le terme est resté pour décrire aujourd’hui le rituel d’un mariage multiple sur l’île qui se célèbre toujours autour de grands festins, durant une semaine, et auquel participe une grande partie de l’île.
Mardi 6 octobre à 20 h, sur NC La 1ère

LA PÉPITE

undefinedBaby Boom

Pour la première fois, Baby Boom vous ouvre les portes d’une dizaine de maternités : du nord au sud de la France, de Cannes à Rouen, Amiens, Dijon, Blois, Lyon ou encore Paris… Baby Boom vous fait découvrir les grands centres hospitaliers, les petites cliniques privées ou encore les précieux services de la médecine de reproduction de l’hôpital Béclère en région parisienne.
Dimanche 4 octobre à 16 h 10 sur TF1