Éclairages, le mag

undefined

Jeudi 17 octobre 2019 à 20 h - Sur NC La 1ère

L’insécurité : ressenti ou réalité ?

Rapportés à la population, les cambriolages sont 2 fois plus nombreux qu’au niveau national, et les vols de voiture, 2,5 fois plus fréquents. Or, cette insécurité a un coût. Celui de la réparation des préjudices. Mais aussi celui de la répression et de la prévention. Pour lutter contre la délinquance, des moyens croissants sont déployés depuis plusieurs années… L’insécurité s’est muée pour certains en véritable business.

 

undefinedLes îlots, sentinelles
du changement climatique

Samedi 12 octobre à 19 h sur CALEDONIA

Le magazine Entre Terre et Mer vous embarque pour quatre jours de mission scientifique dans le Sud de la Grande Terre. À bord d’un catamaran, un équipage d’une dizaine de personnes, chercheurs, scientifiques et bénévoles, vont étudier à la loupe ces îlots considérés comme les sentinelles du changement climatique. Ismaël Waka-Ceou a plongé avec sa caméra pour suivre cette mission.

 

undefinedFoot, qualifications
Euro 2020

N’oubliez pas les matchs de l’équipe de France à suivre sur NC La 1ère
Samedi 12 octobre à 05 h 35 : la France rencontrera l’Islande.
Mardi 15 octobre à 05 h 35 : la France rencontrera de nouveau la Turquie.

 

 

undefinedPaola nous sommes là

Vendredi 18 octobre à 19 h 20 sur CALEDONIA et en simultané au festival Anûû-rû Âboro.

Aurélie Chiron-Neaoutyine, journaliste à CALEDONIA, signe son premier documentaire Pwaola Ôkeme Ni (Paola nous sommes là). Il raconte l’histoire de sa famille, partie de Netchaot lors de la révolte kanak de 1917 pour s’installer à Tiwaka. « J’ai proposé à mon grand-père Luc Waly de faire un film qui raconte l’histoire de son père et celle du chef Pwadelé Apegu Waru de Netchaot, son ascendant direct. L’idée était de faire un film pour célébrer le centième anniversaire de l’arrivée de notre famille à Tiwaka », raconte la réalisatrice. Le documentaire suit également les préparatifs de la journée de commémoration de 1917 dans la tribu de Tiwaka. Un pan de l’histoire encore douloureux que l’on revit aux côtés du clan.