À LA UNE

undefined

🔵 Tjibaou, le pardon

C’est un documentaire marquant de notre histoire que CALEDONIA et l’ADCK – Centre culturel Tjibaou nous permettent de redécouvrir ce dimanche 24 mai à 19 h 20. Ce film de Gilles Dagneau et Walles Kotra, avec aaa Production, retrace le chemin de la réconciliation des familles Tjibaou et Wéa. Un an après la signature des accords de Matignon en juin 1988, l’assassinat de Jean-Marie Tjibaou par Djubelly Wéa, un militant d’Ouvéa, a été un véritable coup de tonnerre dans la fragile paix retrouvée en Nouvelle-Calédonie. La mobilisation de l’ensemble des forces politiques, à Paris et à Nouméa, avait permis de sauver et de conforter le processus des accords. Mais le geste de Djubelly Wéa a précipité dans le deuil et la douleur deux épouses et deux familles : les Tjibaou et les Wéa.

 

La coutume du pardon

L’incompréhension s’est vite transformée en rejet puis en haine. Avec le temps, un véritable mur s’est érigé entre Ouvéa et Hienghène. Entre les Tjibaou et les Wéa. Quinze ans après, Marie-Claude Tjibaou et Manaky Wéa se retrouvent et s’embrassent. La scène se déroule à Hienghène et plus précisément à Tiendanite, dans le petit village de Jean-Marie Tjibaou. Ce 17 juillet 2004, la famille Tjibaou accepte de se soumettre à la coutume du pardon envers la famille Wéa.
Dimanche 24 mai à 19 h 20 sur CALEDONIA

À SUIVRE

undefinedÉclairages, le Mag

Comme la plupart des pays, la Nouvelle-Calédonie a affronté l’épidémie de coronavirus. Le bilan sanitaire est l’un des plus bas au monde avec 18 cas seulement. Mais l’impact de cette crise affecte durement la santé économique de notre territoire. Entreprises au bord de la faillite, patentés et artisans en quête d’activité, salariés au chômage partiel et finances publiques dans le rouge…
Jeudi 28 mai à 20 h sur NC La 1ère

Les Experts

undefinedSaison 8 - Les disparues de Miami

Une jeune fille, Ashley Tanner, est signalée disparue par sa mère. Horatio se met à sa recherche et découvre qu’elle était tombée dans les filets de Jimmy Burris, un pseudo agent de mannequins qui l’avait forcée à se prostituer.
Vendredi 29 mai à 22 h 45
sur TF1