À LA UNE

undefined

🔵 In Memoriam Party 
sur NC La 1ère

Bertrand Cadart s’en est allé mi-avril. Ce maire français d’Australie à la personnalité attachante était atypique.

Une vie exceptionnelle que retrace ce documentaire. L’histoire commence il y a une cinquantaine d’années. Le jeune Picard Bertrand Cadart débarque en Nouvelle-Calédonie pour y faire son service militaire. Il succombe aux charmes du Caillou et noue des amitiés indéfectibles avec une poignée de Calédoniens. Comédien puis journaliste à Europe 1, il revient dans le Pacifique et tente l’aventure australienne… D’abord animateur radio à Melbourne, il fait ensuite tous les boulots. Il devient, entre autres, le designer des motos du premier Mad Max, et y obtient un rôle.
Il se marie et a deux enfants. Après une vie de bohème et moult péripéties, il est élu maire d’une petite ville de Tasmanie. Il est le premier et unique maire d’origine française en Australie. Un exploit.

Hors normes

Son goût pour la bonne chair, ses nœuds papillons improbables et sa bonhomie le rendent populaire, tandis que son audace bouscule ses tranquilles administrés.
Il est truculent, excentrique et flamboyant, et avec ses bacchantes, son bagout et ses « bécanes », il attire les médias et devient l’incontournable « French Mayor ».
À la fin de ses mandats de maire et alors qu’il briguait une députation, Bertrand Cadart apprend qu’il est malade. Il a une leucémie particulière et incurable. Les médecins sont formels, il ne lui reste qu’une année à vivre, pas beaucoup plus. Il a 70 ans. Il est condamné. Il le sait. Il le ressent, parfois. Mais pour Bertrand, « tant que l’on n’a pas rendu son dernier souffle, on n’a pas dit son dernier mot ! ». Il ne veut pas subir sa mort, alors il va l’organiser. « In Memoriam Party ».
Itinéraires le mardi 12 mai à 20 h 00

POUR RIRE

undefinedLaurent Gerra : Sans modération

Ce spectacle, Sans modération, se savoure entre jubilation et émotion. Laurent Gerra rosse hommes politiques, chanteurs, acteurs et personnalités faisant l’actualité. Il revisite quelques-uns de ses grands sketchs avec ses cibles préférées et présente aussi sa vision inédite de l’actualité, notamment politique, avec une présidentielle à rebondissements !
Dimanche 17 mai à 21 h 05 sur TF1

 

HISTOIRE

undefinedLes débuts de la presse

Le moniteur impérial : c’est ainsi que s’appelait le premier journal de Calédonie, paru en 1859. Qui s’en souvient ? Lou Lurde part à la rencontre de ceux qui ont en mémoire les débuts de la presse calédonienne. De la Brousse à la capitale en passant par les îles, Histoires d’Histoire feuillette les pages de l’histoire calédonienne et celle des journaux qui ont marqué le quotidien du pays.
Histoires d’histoire, samedi 9 mai à 19 h sur CALEDONIA