C’est le portrait d’une station qui a décidé de bousculer ses programmes face à la crise du Covid-19. « Un tsunami » pour Walles Kotra, directeur régional, qui a décidé « de mobiliser La 1ère pour aller à la recherche de l’énergie de l’intérieur » pour retrouver « la force d’une île ».

undefined

◾️  Un journal radio, TV et numérique à la mi-journée
C’est le rendez-vous espéré de tous ceux qui ne veulent pas attendre le 19 h 30, et qui ne disposent pas forcément d’Internet pour voir les premières images de l’actualité en Nouvelle-Calédonie. C’est déjà un rendez-vous populaire et écouté en radio.

◾️  Dakata passe à 60 minutes
Pilotée par Nathalie Daly, l’émission mensuelle TV devient aussi interactive. Entourée d’experts, la journaliste répondra durant la seconde partie de l’émission à toutes les questions des téléspectateurs autour des thèmes abordés.

◾️  5 émissions dans les 3 provinces
Paroles et partage (le deuxième jeudi du mois) part à la rencontre des Calédoniens. Les émissions seront réalisées dans les 3 provinces. La première à Païta, autour de la culture de l’igname et des changements des pratiques culturelles engendrés par la pandémie du Covid-19.

◾️  L’interactivité renforcée
En plus des réseaux Facebook et Instagram, 3 émissions TV vont permettre aux téléspectateurs de La 1ère de réagir et de poser des questions : Dakata, Débat à la Une, l’émission politique du 1er jeudi du mois (70 minutes), et Éclairages, le Mag, qui introduit la parole du public et passe en direct et à 60 minutes.

À suivre

Les rendez-vous du jeudi : 20 h

1. Débat à la Une (70 minutes, interactive avec 10 minutes consacrées aux questions des téléspectateurs)
2. Paroles et partage (60 minutes)
3. Dakata (passe à 60 minutes et devient interactive)
4. Éclairages, le Mag (passe à 60 minutes et devient interactive)
5. Les Chemins de l’Histoire (26 minutes) et Climax (26 minutes).