Bande de sportifs !

Bienvenue dans la bande, spécial sport tous les lundis, à 18 h 20
sur CALEDONIA.

undefinedAdrien Espinosa nous parle « sport » dans Bienvenue dans la bande tous les lundis à 18 h 20 sur CALEDONIA. Les grands champions comme les petits clubs ont désormais ce rendez-vous bien noté dans leurs agendas. Voici pourquoi…

 

Tous les lundis, Bienvenue dans la bande se consacre au sport. On sait que CALEDONIA adore le foot, est-ce que tu parles aussi des autres sports ?

C’est vrai, CALEDONIA propose les plus grandes compétitions de foot du pays en direct. Mais dans Bienvenue dans la bande, on parle de tous les sports. Nous profitons dès que possible de la venue de grands champions sur le Territoire. Titouan Puyo, champion du monde de stand up paddle, Cédric Do, champion du monde de boxe thaï, Alexandre Manukula, champion de France de rugby avec le Stade toulousain… Ils sont tous venus sur notre plateau ! Nous mettons aussi en lumière des sports moins médiatisés comme les échecs, la natation ou la voile pour mettre à l’honneur les passionnés, les sportifs et les bénévoles.

 

Dans la rubrique « Cagous d’ailleurs », vous suivez l’actualité des sportifs calédoniens expatriés, ils sont si nombreux que ça ?

Depuis l’année dernière, nous mettons un point d’honneur à parler de nos Cagous expatriés. C’est mon binôme de toujours, Prosper Poagou, qui s’en charge. Il passe sa journée du lundi à éplucher les sites Internet, les réseaux sociaux, à appeler ses contacts pour nous donner les dernières news de nos « Cagous d’ailleurs ».

 

Faut-il être sportif pour présenter Bienvenue dans la bande sport ?

Toute les émissions se terminent par un défi sportif. Je donne souvent de ma personne ! (rires) Mais les invités encore plus. Je me souviens du premier défi de la saison avec Roy Kayara. Il était fraîchement rentré de Nouvelle-Zélande, vainqueur de la ligue des champions et meilleur joueur de cette compétition. Les grands champions sont tellement humbles. Il n’a pas hésité une seconde à faire mon défi : envoyer un ballon dans une poubelle, et dix pompes pour chaque tir raté ! Sur notre plateau, on a aussi vu Titouan Puyo danser la macarena sur un paddle…