undefinedFête nationale

13 juillet

Ville de Nouméa
La ville de Nouméa célèbre la Fête nationale le vendredi 13 juillet avec une retraite aux flambeaux depuis la place Bir-Hakeim jusqu’à la place des Cocotiers. Les festivités se poursuivent avec le bal populaire sur la place de La Marne après le feu d’artifice tiré du toit de ce même lieu. Diverses animations ont lieu autour du kiosque à musique.
Au programme :
18h15 : animations musicales en présence des Bagpipers de la Royal Australian Air Force, place Bir-Hakeim.
18h30 : distribution de 5 000 lampions, place Bir-Hakeim. La retraite aux flambeaux est ouverte à tous.
19h : départ du défilé des lampions.
À partir de 19h30 : tir du feu d’artifice du toit de l’hôtel de ville.
20h-23h : bal populaire en salle d’honneur de l’hôtel de ville avec l’orchestre les « New Pacific Boys ».

undefinedLa fête du sport

Samedi 14 juillet

Complexe culturel et sportif de Boulari
La ville du Mont-Dore célèbre cette année les 30 ans de la « Fête du Sport ». À l’occasion de cet anniversaire, plusieurs manifestations : la course La Mondorienne qui lancera cette journée sportive. Dès 8h, les personnes souhaitant participer à cette course (hommes, femmes, enfants à partir de 12 ans) pourront s’inscrire sur la base du don derrière la tribune du stade. Les fonds récoltés seront entièrement reversés à la Ligue handisport de Nouvelle-Calédonie. Dès 9h sur le stade Victorin Boewa, le Maire et son conseil municipal se regrouperont pour le défilé des associations sportives. S’ensuivra la cérémonie de levée du drapeau. Tout au long de la journée, entre 9h30 et 17h, des animations, démonstrations et tournois sportifs seront proposés.
Les visiteurs pourront profiter d’animations gratuites entre le skate parc et le faré des associations avec, entre autres, des châteaux gonflables, un tournoi d’échecs, ainsi que de nombreuses initiations sportives.

undefinedThéâtre gestuel « Caillasse »

18 juillet à 18 h

Campus universitaire de l’UNC
Dans le cadre de la saison culturelle de l’UNC, et à l’occasion de la tournée anniversaire des 10 ans du Chapitô de Nouvelle-Calédonie, les artistes du Chapitô présentent « Caillasse », l’histoire d’un gars enfermé dans un monde, dans un cachot et dans sa tête. C’est drôle, touchant et parfois bizarrement ludique parce qu’au fond ça parle de tout le monde ; ceux qui cherchent la liberté dans tout ce qu’ils font et qui, à force de fouiller, la trouvent dans un endroit inattendu…
Caillasse est née d’un espoir. C’est l’aventure gâchée d’un personnage courageux jeté comme un déchet aux ordures de l’Histoire. Un bagnard qui se dédouble à force de subir les affres de la prison, la brûlure du soleil et la torture du labeur.