undefinedLe film de la vie

Il fait chaud. Les climatiseurs tournent à plein régime et les KW s'envolent (tout comme le contenu du compte en banque). Et si on arrêtait les frais ?

Le mois de février aura été venteux, le mois de mars s'annonce brûlant. Pour survivre à la chaleur, il ne faut pas nécessairement mettre le ventilateur à 30 cm de votre visage ou allumer votre clim toute la journée. D'autres méthodes existent dont une qui a attiré notre attention : le film adhésif.


Une protection multiple

Le film adhésif de protection solaire rejette jusqu'à 82% des apports énergétiques de l'astre lointain, réduisant ainsi la température de la pièce de façon significative. Traités anti-rayures, ils s'appliquent sur tout type de vitrage, intérieur comme extérieur sans assombrir la pièce. Autre argument de poids, le film filtre également les UV destructeurs de couleurs et de mobilier, permettant ainsi une réduction des coûts sur leur entretien.

Pour finir, il sert aussi à retarder les effractions, afin que le bruit puisse attirer l'oreille d'un voisin attentif, ou tout simplement la vôtre. Mettez-en un à l'intérieur et à l'extérieur de votre vitre et le voleur en herbe devrait vite déchanter. Un film pratique et économique pour éviter la climatisation intensive, le shopping de meubles massif et les intrus frelatés.
Le film se remplace à peu près tous les 7 ans et est déductible des revenus annuels dans la catégorie travaux. Il se lave à l'eau savonneuse et avec une éponge lisse.

Petit conseil : pour le garder le plus longtemps possible, il est important de le laver régulièrement pour le maintenir en excellent état.

Plus d'infos : TECHFILM - 51.05.11